cimg1745

Je ne sais même pas si l' on peut encore parler de Trianon! Pour ceux qui ne connaissent pas, il est aussi appellé Royal au chocolat dans la plupart des boulangeries: c'est une couche de génoise/dacquoise, une couche de croquant et une couche de mousse au chocolat! Pour la Dacquoise, je vous renvoie à celle de Mercotte, recette qui m' a l'air bien travaillée!
Pour Pâques j' avais réalisé un Trianon au chocolat "libre interprétion": une fine couche de gâteau au chocolat, un croquant amandes/biscuits à la cuillère et une couche de ganache au chocolat, car oui je l' assume: je n' aime pas la mousse au chocolat!! ( "boum! là j' ai perdu la moitié de mes lectrices!!)
Pour ce Trianon citron: j' ai choisi de faire une fine couche de gâteau léger au citron, une couche de croquant au chocolat blanc et une mousse au citron, recette de Marmiton.

Je suis sincèrement désolée de ne pas avoir de photo de "coupe", si vous aviez vu mon désappointement lorsque l' appareil m' annonçait qu' il n' avait plus de batterie: plus qu' à tenter une autre saveur pour satisfaire mon besoin de création photographique!

Trianon au citron libre interprétation

cimg1730cimg1732cimg1739


Le gâteau léger au citron

- 2 oeufs
- 50 g de sucre
- 1/2 jus de citron plus une larme ( pas plus!) d' arôme de citron
- 125g de farine
- 1/2 sachet de levure chimique voire un peu moins
- un peu de crème fraîche liquide

Blanchir les jaunes avec le sucre, puis ajouter un peu de crème, la farine et la levure. J' ajoute alors le citron, c'est à ce moment là que je goûte ( :D ) pour savoir si c' est pas trop acide, ou pas assez de goût de citron... Ajouter enfin les blanc montés en neige, répartir dans un moule rond (le mien: 26 cm de diamètre) ou carré et au four 200°C. Combien de temps ? ah euh...moi je me suis aperçue qu' il me manquait un citron pour la suite des affaires: il est 19h 30 oh oh qu' est ce que je fais? Et bien je laisse mon gâteau vivre sa vie et fonce au magasin d' en bas faire mon emplette: évidemment le gâteau en a profité pour brûler grrrrr.. donc j' ai gratouillé au couteau le fond et coupé les bords, je crois qu' il est resté 20 min au four donc j' ai envie de vous conseiller de pas le mettre plus de 15min!!  On le laisse refroidir et on passe à la suite des opérations:

Le croquant au chocolat blanc

- 200 gr. de chocolat blanc à glaçage ( "Kuvertüre" en allemand )(après cet essai, je dirai: 150 plutot!)
- Amandes concassées
- Noix concassées
- Biscuits à la cuillère concassés :) (les durs pas les mous!!)
-un peu de noix de coco

Là pour le croquant je me suis faite plaisir et j' y ai mis un peu tout ce qui me passait par la main! Il suffit de mettre tout son petit monde (excepté les biscuits pour pas qu' ils ramollissent) dans la casserole, feu doux (ou bain marie...) et on touille régulièrement, surtout avec le chocolat blanc qui accroche pour un oui ou pour un non. Sur la fin, on ajoute les biscuits et on étale bien régulièrement sur le gâteau. Pour les biscuits, je pense que le top du top ce sont les gavottes, mais j' en ai pas trouvé ici, ni de gâteau pour glaces aussi très friables/croustillants.
Laisser la couche de croquant se refroidir.
Ma méthode rapide: 5 min au congel', pile poil le temps de préparer la dernière couche:

La mousse au citron

- 1/2 sachet de gélatine en poudre
- 1 jus de citron ( plus une larme d' arôme de citron)
- 90 gr. de sucre en poudre
- 3 oeufs
- 200 cl de crème fleurette

Dans une casserole: le jus de citron + le sucre + les jaunes d' oeufs et l' on fait épaissir le mélange. (Je ne suis pas arrivée à une texture aussi ferme qu' avec le lemon curd, certainement dû (paraît-il qu' il ne faut pas mettre d' accent circonflexe à "du" mais je le trouve bien nu sans...) au fait que les blancs soient ici retirés).
Ajouter alors 10 gr. de beurre et la gélatine ( préparée comme indiqué sur son sachet). Laisser refroidir.
Battre la crème fleurette en chantilly.
Battre les blancs en neige TRES fermes sous peine d' avoir un dessert tout liquide à la fin...
On ajoute d' abord les blancs, puis la crème chantilly, et le mélange doit être bien homogène.
On étale cette mousse le plus uniformément possible sur le gâteau/croquant et on met au congel' dix min.
C' est là que s' est posée une question cruciale: glaçage ou pas glaçage? Allez glaçage au citron blanc (acheté dans le commerce :) ) ! Mais le glaçage chaud sur la mousse très froide ça prend très vite, et le temps que je me dise qu' il était bien triste mon gâteau sans déco, le glaçage était sec. Après avoir trouvé une déco de secours dans les dix secondes qui ont suivi, j' ai rebadigeonné un peu là où j' ai posé mes zests=moyens du bord! Je vous dirais bien de réfléchir à la déco dès le départ mais j' imagine que des têtes baissées comme moi, c' est pas aussi fréquent que ça!

Je vous rassure: la recette est bien plus longue à décrire qu' à exécuter! Le résultat est, au dire de mes goûteurs, très bon et le croquant a fait un malheur!! J' ai pourtant un faible pour la version au chocolat :D