cimg2583

Ou comment rattraper des macarons ratés et une ganache jamais prise!
Les macarons j' ai senti tout de suite qu' ils seraient ratés car je ne n' avaisi pas compris ce morceau là de la recette de Gwel:

Monter les blancs en neige ferme en commençant avec une cuillère de sucre dès que le fouet laisse des marques, puis en mettant le reste et en fouettant à vitesse maximale pour obtenir un effet "bec d'oiseau", c'est à dire des pointes de blancs dès que vous retirez les fouets.

Je me suis cassée la tête pour savoir dans quel ordre il fallait prendre les morceaux de la phrase: la cuillère de sucre, tout de suite ou pas? le reste avant ou pendant la vitesse maximale, bref je devais pas être réveillée... alors j' ai traduis ça par: je commence à monter mes blancs avec une cuillère de sucre en poudre puis je bats à fond et introduis mon sucre en poudre disons en trois fois. Ah ben boum tout le monde est retombé direct à la première insertion de sucre (enfin la deuxième, après la cuillère et au moment de la grande vitesse donc), malheur, et du coup mes macarons ne sont pas montés au four: point de collerette à l' horizon :-(  Et puis ils étaient bien verts à l' intérieur mais pas à l' extérieur :-(

cimg2524cimg25441cimg25461


Ils avaient la texture que je leur demandais: craquants à l' extérieur et "pas cuits" à l' intérieur comme ceux que j' avais achetés. ( c' est pour cela que je n' ai pas repris la recette de "Mercotte, la reine des macarons", j' ai l' impression que c' est une texture plus meringuée et ce n' est pas ce que je recherchais, nénamoins ils sont très beaux, tout comme ceux de son élève Lorette!).

Mais alors je vous le demande: comment mélanger sucre glace et blancs sans que ca flanque en l' ai
r la montée en neige de ces derniers? ( car c' est bien à cause de ça, non, qu' ils ne sont pas montés ces maudits macarons?!)

Mauvaise journée, la ganache n' a pas marché non plus, donc m' en suis retournée vers la recette de Débo et ai réalisé de petites crèmes pistache aux éclats de macarons, avec la ganache pas prise et quelques macarons brisés:

Commencer par réaliser comme moi une ganache qui ne prend pas:
Délayer la pâte de pistache dans la crème liquide tiédie. Ajouter un sachet de sucre vanillé et porter à ébullition. Mélanger les jaunes d'oeufs avec l'autre sachet de sucre vanillé. En prélever une cuillère à mélanger avec la crème de pistache bouillante. Puis mettre à refroidir. Ajouter le beurre mou et mettre        au frais;

en déguster la moitié, et ajouter alors 50 ml de crème liquide, faire bouillir, rajouter deux jaunes d' oeuf + un sachet de sucre vanillé, et attendre dans une casserole l' épaississement. Un peu de gélatine et au frais!
(je ne remets pas en cause la recette de ganache, je n' avais pas de sonde culinaire comme conseillé et mon beurre ne devait pas être assez mou).

Je ne vais pas me plaindre, c' était très bon et les macarons sont partis à une vitesse lumière: dommage,  être si bons mais aussi affreux, ce n' est pas un destin!